Lamartine

 

 

 

Alphonse de Lamartine,

La chute d’un ange in Œuvres complètes d’Alphonse de Lamartine,

Tome II, Paris, Charles Gosselin et W. Coquebert, 1837, p.87-88.

 

Vous ferez alliance avec les brutes

Vous ferez alliance avec les brutes même,

Car Dieu qui les créa veut que l'homme les aime :

D'intelligence et d'âme à différents degrés

Elles ont eu leur part, vous la reconnaîtrez ;

Vous lirez dans leurs yeux, douteuse comme un rêve,

L'aube de la raison qui commence et se lève.

Vous n'étoufferez pas cette vague clarté,

Présage de lumière et d'immortalité ;

Vous la respecterez, car l'ange la respecte.

La chaîne à mille anneaux va de l'homme à l'insecte :

Que ce soit le premier, le dernier, le milieu,

N'en insultez aucun, car tous tiennent à Dieu!

. . . . . . . . . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . .

« Ne les outragez pas par des noms de colère,

Que la verge et le fouet ne soient pas leur salaire.

Pour assouvir par eux vos brutaux appétits

Ne leur dérobez pas le lait de leurs petits ;

Ne les enchaînez pas serviles et farouches,

Avec des mors de fer ne brisez pas leurs bouches ;

Ne les écrasez pas sous de trop lourds fardeaux.

Qu'ils vous lèchent la main et vous prêtent leur dos.

Du mamouth au coursier, de l'aigle à la vipère,

Tous ont la juste part du domaine du père.

Comprenez leur nature, adoucissez leur sort :

Le pacte entre eux et vous, hommes, n'est pas la mort.

Entre leur race amie et notre race humaine

Votre seule ignorance a fait naître la haine :

La justice entre vous rétablirait la paix.

Cherchez à deviner pourquoi Dieu les a faits.

A sa meilleure fin façonnez chaque engeance

Prêtez-leur un rayon de votre intelligence ;

Adoucissez leurs moeurs en leur étant plus doux,

Soyez médiateurs et juges entre eux tous.

Que du tigré qui rampe, au passereau qui vole,

Chacun se réjouisse à l'humaine parole!

Et les loups dévorants sortiront des forêts,

Et la chèvre et l'agneau se coucheront auprès,

Et de tout ce qui vit la sagesse infinie

Rétablira d'Éden la première harmonie!